Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Grenier d'un écrivain en herbe

Lettre d'une reine captive

Lettre de son Altesse Royale, Erica Adélina Nassoukia, du Royaume elfique de Calindor, à l’honorable Éliodas Gilgès Ash'gor II, empereur nordian.

 

Erica-A.-Nassoukia.jpg


 

                                                                                                                                                                                                                                                       Dans ma ville de Lassaria,

En l’an 1897 du Troisième Âge.

 

 

     À l’Empereur nordian,

 

    Mon Cher Éliodas Gilgès Ash'gor II, j’estime que vous devez être informé des évènements qui sévissent dans mon royaume de Calindor. Des nobles de ma cour ont eut l’affront d’opérer un coup d’état contre moi. Il s’agit, depuis le décès de mon époux, le roi Rahmandîr Ier, de la plus grave sédition qu’ait connu mon pays. À l'issue de la dernière séance de mon Conseil, il a été décidé de qualifier cet événement de « Rébellion des Barons d'Al'edria  ».

    Je vous envoie la présente lettre parce que la situation intérieure du Royaume ne me laisse plus le choix. C'est pourquoi, je m'adresse à vous pour vous demander une intervention militaire de votre part. À cette odieuse révolte de nombreux Grands, il doit être opposé  une répression forte et immédiate, afin que revienne la tranquilité d'antan.

    Du temps où nous étions en guerre, j’ai ouïe dire que vous étiez un homme très ambitieux. L’une de vos ambitions, avait tout particulièrement attiré mon attention. Il s’agissait de celle nourrissant le rêve de réunir les Terres du Nord et du Sud dans un seul et vaste empire. En ces temps de guerre, vous connaissiez mon hostilité à l’égard de cette idée.

    À présent, je peux vous assurer que les temps ont bien changés. La faute à cette maudite révolte. Mon vœu actuel, serait que ce courrier puisse officialiser une alliance entre moi – les nobles qui me seront restés fidèles, et vous.

J’ai pris le temps de peser une telle décision. Je n'ignore pas les changements susceptibles de survenir en mon royaume. Cependant, je ne saurais tolérer plus longtemps l'attitude séditieuse de certains nobles calindoriens.

    Je vous très serais reconnaissante, au nom de mon peuple et en mon nom personnel, d’intervenir afin de mettre un terme à cette dangereuse situation pour moi et les sujets de mon royaume. Je vous prie, Votre Majesté, de bien vouloir donner suite au présent courrier. Le destin de Calindor repose désormais entre vos mains. Puissiez-vous prendre la décision qui s'impose.

 

Son Altesse Sérénissime,

Erica Adélina Nassoukia

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jipe 22/10/2011 19:58



Il y à des histoires que l'on à envie de lire, le meilleur moyen, c'est de les écrire soi-même...



Marie A 04/07/2011 16:50



Ravie de retrouver une de tes super lettres !


Par contre est-ce qu'une reine, même déchue, s'abaisse à dire *S'il vous plaît* ? 



Alionouchka Grigorievitch 04/07/2011 16:57



Merci de l'avoir souligné. Non, bien sûr que non, une reine même déchue par des notables séditieux ne doit pas en être réduite à s'humilier, face à un ancien ennemi. Merci encore d'être passée !