Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Grenier d'un écrivain en herbe

La sédition grecque

Discours du meneur impie athénien Tixas Eurède :

 

« Mes bien chers frères et sœurs ! Aujourd’hui, un grand pas vient d’être accompli à l’encontre des Dieux Olympiens – désormais obsolètes ! L’Acropole, leur lieu favori est en proie à un grand incendie, et bientôt, elle sera rayée de la surface du monde grec ! À l’heure où je vous parle, la plupart des cités grecques font de même envers ces divinités jugées caduques ! Les temples déjà en proie aux flammes destructrices, seront rasés ! C’est avec leurs pierres que nous pourrons reconstruire la Neopolis, la « Ville nouvelle » ! Et c’est avec votre accord, mes bien chers frères et sœurs, que nous nous attèlerons à sa construction ! Alors qu’attendez-vous pour inaugurer une nouvelle ère qui sera nôtre ?! Venez à moi ! Je saurais trouver des divinités au pouvoir moins despotique, et à défaut, nous élèverons certains et certaines d’entre vous au rang divin ! »

 

Réponse d’un éminent citoyen athénien prénommé Paélias Praximoée :

 

« Citoyens d’Athènes ! Je me nomme Paélias Praximoée. Si je prends la parole aujourd’hui, c’est pour soutenir le discours du citoyen ici présent, Tixas Eurède ! Je vois dans son souhait d’ériger un nouveau panthéon, un bienfait pour tous les Grecs ! [la foule applaudit le vieil homme] Il fut un temps où nos ancêtres façonnaient des idoles et se contentaient de les adorer. Le temps passa, et les idoles d’autrefois prirent l’image de puissantes entités enracinées – à la fois, dans l’invisible et le visible, appelées divinités. Ainsi naquit l’actuel panthéon grec ! Mais, depuis tout ce temps, un sentiment de remise en question de ces dieux et déesses sortie tout droit de la bouche de la Pythie de Delphes s’est répandu à travers toute l’Hellade. Et pour une fois, elle ne s’y est pas trompée ! Qui – parmi nous n’aurait pas remarqué que les Dieux Olympiens nous ont lâchement abandonnés à nous-mêmes ! Et… ils ont osés prétendre pouvoir nous gouverner, à nous les hommes ?!

Il est vrai que je suis arrivé à l’âge vénérable, mais je ne suis point sénile ! Je décèle le moindre faux pas de quiconque dans cette cité. Et en autre, je vois très clairement, que ces Dieux nous ont volontairement oubliés ! Honte à eux ! Honte aux Dieux Olympiens ! [tonnerre d’applaudissements] S’ils ne souhaitent plus s’occuper de leurs sujets hellènes, alors qu’ils aillent gouverner les peuples barbares ! [ovation de la foule présente ainsi que de Tixas Eurède].

----------

*renaissance des cités de l’antique Grèce. [Fiction]

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marie A 19/02/2011 23:13



Décidément, tu n'es jamais aussi bon que dans tes textes courts ! J'adore continue !


 



Alionouchka Grigorievitch 20/02/2011 08:21



Merci Marie ! J'apprécie beaucoup ton commentaire !